Doel sanctuaire du Street Art | Lady Ace Factory Blog Doel sanctuaire du Street Art | Lady Ace Factory Blog

Doel un sanctuaire éphémère du Street Art.

Écrit par
Lady Ace

23. septembre .2020

Doel, ce petit village, bien connu du milieu du Street Art, est situé dans la province d’Anvers, non loin de la frontière Hollandaise. D’une superficie de 1500m², il regorge d’oeuvres en plein air. Il vous faudra d’ailleurs une bonne journée d’investigation pour espérer en débusquer tous les petits secrets.

©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin

Pourquoi cet endroit si charmant a-t-il été délaissé par ses habitants? La centrale nucléaire non loin serait-elle responsable? Bien qu’elle n’embellisse pas la vue, il n’en est rien. La cause se trouve du côté du port d’Anvers et de son expansion. Suite à ces décisions, les habitants, à leur grand dam, ont été poussé vers la sortie. Des slogans tels que “Doel blijft!” (Doel reste!) en témoignent.

©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin

Certains riverains ne parviennent pourtant pas à se défaire de leur propriété et vivent toujours sur place. Vous pourrez même y trouver un petit café. Je vous vois venir avec vos questions. Qui peut bien y aller? Eh bien, celui-ci est fréquenté par les ouvriers de la station nucléaire ainsi que le petit restaurant du moulin, un peu plus en avant. Par ailleurs, le cimetière reste lui aussi bien entretenu et vaut le coup d’oeil.

©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin

Souriez, vous êtes filmé! En effet, des personnes mal intentionnées visitent malheureusement aussi cet endroit reculé. C’est pourquoi, des caméras ont été installées afin, entre autres, de sécuriser les derniers résidents. De même que vous pourrez apercevoir des grillages aux portes et aux fenêtres afin de prévenir les accidents et les squatteurs.

©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin

Par conséquent, le lieu et l’ambiance sont donc très particuliers. Il faut aussi reconnaître que c’est un plaisir de pouvoir admirer la créativité et le talent technique de ses artistes. Il est aussi très agréable de voir ce que peut créer ensemble une collectivité. Une vraie balade culturelle.

Infos pratiques:

Tout d’abord, vous devrez passer votre carte d’identité à l’entrée du village. Si vous ne parlez pas néerlandais, vous risquez de vous retrouver coincé à l’entrée. À moins qu’une âme charitable passe par là et vous explique la marche à suivre. Vous voilà averti.

Enfin, le café et le restaurant ne seront peut-être pas ouvert le jour où vous visiterez ce lieu. Pensez donc à prendre de quoi manger et boire.

©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin
©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin
©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin
©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin
©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin
©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin
©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin
©Nicolas Lepinay & Aline Arrotin

Écrit par
Lady Ace