5 étapes pour définir un nom de marque | Lady Ace Factory Blog 5 étapes pour définir un nom de marque | Lady Ace Factory Blog

5 étapes pour définir un nom de marque mémorable.

Écrit par
Lady Ace

13. novembre .2020

Il est parfois difficile d’imaginer les recherches et le temps nécessaire pour choisir LE NOM IDÉAL de sa future marque ou de son rebranding. D’autant plus, lorsqu’on voit des marques telles que Dior, Chanel ou encore Jo Malone London sur le marché, cela semble si facile. Il n’en est pourtant rien, suivez le guide.

©Jo Malone London – Sugar & Spice Collection

Le nom de marque, est-ce important dans une stratégie de branding?

L’objectif de votre entreprise est d’être visible mais surtout identifiable facilement et rapidement. Votre nom de marque joue donc un rôle majeur dans votre stratégie afin de vous permettre d’occuper la première place dans l’esprit de vos clients.

Selon David Aaker, un nom de marque peut être plus utile qu’un brevet, souvent plus couteux et difficile à défendre.

Le nom d’une marque c’est un peu comme un mot dont la définition équivaut à l’expérience vécue et l’image que l’on en garde.

Lorsque vous voyez un logo ou une mascotte, inutile de vous en dire plus, vous savez déjà ce que la marque représente (sa vision, ses valeurs). Vous savez également ce qu’elle propose comme produits et/ou services et si vous l’appréciez ou non. Cependant, vous parlerez toujours de la marque en citant son nom.

©Jo Malone London

Lors de mon stage en Écosse en 2012, j’ai eu la chance d’être accueillie dans l’univers de Dianne, celle qui est devenue ma “Scottish Mum”. Raffinée et amatrice de mode, elle m’a fait découvrir, entre autres, Jo Malone London. Une marque de parfums qui propose des produits pour le bain, le corps & la maison.

©Jo Malone London

Comment choisir un nom de marque inoubliable?

1. Il symbolise la vision de la marque.

Nous en parlions dans les articles précédents (cf article), votre positionnement et votre différenciation sont au coeur de votre stratégie de marque. C’est pourquoi, afin de renforcer votre image à l’extérieur, il est important que son nom en soit le symbole.

Je vous conseille donc d’établir un cahier des charges afin de rester aligné à cette idée et de mieux visualiser les critères auxquels le futur nom devra répondre.

  • Est-ce un produit ou un service?
  • Est-ce l’entreprise?
  • Quel genre d’expérience voulez-vous partager?
  • Quelles sont les règles auxquelles vous voulez que votre nom adhère?
  • Quelles sont les idées auxquelles vous ne voulez pas que votre nom fasse référence?

Ajoutez à cette liste, si besoin, tous les éléments que vous jugez importants.

©Jo Malone London

Dans le cas de Jo Malone, on associe la vision de la créatrice au nom de la marque. Des parfums créatifs, de par le mélange inattendu d’ingrédients, élégant et luxueux.

2. Il se distingue de la concurrence.

Voici encore une raison de plus de bien connaître vos concurrents. Je vous invite à faire une liste de leur nom et à vous poser les questions suivantes:

  • Est-ce qu’ils utilisent des mots en commun?
  • Leur nom a-t-il une signification?
  • Quelle marque sort le plus du lot et pourquoi?

Un peu comme pour votre positionnement, prenez le temps d’analyser et d’observer. Cela vous donnera des idées et/ou des inspirations pour vous démarquer.

©Jo Malone London

3. Il est facile à prononcer, facile à mémoriser.

À ce stade de la réflexion, il est important de savoir si vous souhaitez vous développer à l’international ou non. En effet, votre audience doit pouvoir prononcer facilement le nom de votre marque, cela aura donc un impact dans vos recherches.

Faites le test et dites-le à voix haute.

  • Quel effet ça vous fait?
  • Votre nom est-il facile à prononcer?
  • Est-il poétique?
  • Et surtout, réussissez-vous à vous en souvenir?

Ces questions vous paraissent, pour certaines, un peu idiotes et évidentes, n’est-ce pas? Dans un processus créatif, on a souvent le nez dans le guidon et les choses les plus évidentes peuvent nous échapper. D’où l’importance de prendre son temps et de se poser les bonnes questions les plus simples soient-elles.

Votre logo a maintenant de meilleures chances de faire sensation.

4. Il crée la bonne émotion.

Vous devez absolument connaître votre positionnement et le contexte de votre marque pour susciter la bonne émotion.

  • Correspond-elle à la personnalité définie?
  • A-t-elle le bon ton?
  • Est-elle dans l’humeur, l’ambiance, l’esprit de la marque?

Imaginez Jo Malone jouer avec la même palette d’émotions que Harley Davidson, il y aurait une fameuse incohérence, totalement défavorable à la marque.

©Jo Malone London

5. Il doit être disponible sur le marché.

Vous avez effectué toutes les étapes pour trouver votre nom de marque et vous avez l’élu. Avant de vous emballer, vérifiez que:

  • Ce n’est pas déjà une marque déposée.
  • Ce nom ne risque pas d’être associé à l’image, non valorisante, d’une entreprise avec le même nom, dans un autre secteur.
  • Le nom de domaine ainsi que ses extensions (.com, .eu, etc) sont disponibles.
  • Le nom soit libre sur les réseaux sociaux.
©Jo Malone London

Un processus qui prend du temps

Voici quelques derniers conseils:

  • Le nom de votre future marque ne doit pas vous plaire, il doit avant tout être efficace.
  • N’essayez pas de tout dire sur votre entreprise via son nom, vous avez d’autres outils pour ça.
  • Certains noms peuvent paraître horribles, bizarres ou loufoques, néanmoins gardez l’esprit ouvert et ne bridez pas votre créativité.

Vous l’avez compris, choisir un nom de marque est un processus créatif qui demande du temps et de la réflexion. Il est donc inutile de vouloir aller trop vite et sauter des étapes.

Quand changer le nom de sa marque?

Il est intéressant de changer le nom de sa marque lorsque celle-ci rencontre un ou plusieurs des problèmes suivants:

  • Difficile à s’en souvenir
  • Difficile à prononcer ou écrire
  • Pas disponible sur le marché
  • Trop générique
  • Trop littérale
  • Un changement majeur dans l’entreprise
  • En cas de mauvaise réputation associée à votre marque

Attention de bien peser le pour et le contre. Si changer de nom est l’occasion de créer un coup de com, il peut également avoir des effets très négatifs. Il suffit de voir la polémique autour des biscuits “Spéculoos” devenu “Biscoff”. Je ne vais pas m’attarder sur ce sujet très frustrant pour moi pour qui ce nom est une institution.

©Jo Loves

Jo Malone a revendu sa marque à la compagnie Estée Lauder en 1999. Celle-ci assurera la direction créative jusqu’en 2006, année où elle décide de partir.

Sa passion pour la parfumerie n’a jamais cessé, c’est pourquoi elle fonde plus tard Jo Love. La marque propose les mêmes produits que la précédente, cependant le concept est différent. Il ne s’agit donc pas ici d’un rebranding à proprement parler.

Toutefois, la créatrice a dû trouver un autre nom et une autre identité visuelle pour pouvoir communiquer sur ses produits et se différencier de son premier projet.

©Jo Loves

Un nom de marque devra donc répondre à ces 5 critères pour être mémorable et séduisant.

  • Symboliser la vision de la marque
  • Se distinguer de la concurrence
  • Facile à prononcer, facile à mémoriser
  • Créer la bonne émotion
  • Être disponible

Je vous invite à rejoindre le groupe facebook la factory afin d’échanger des conseils autour du branding, qu’il s’agisse de stratégie ou de design. L’objectif est de partager vos doutes, vos conseils, vos inspirations, vos idées créatives etc…

N’oubliez pas, je compte sur vous pour vous démarquer et vous faire remarquer!

Lady Ace

Écrit par
Lady Ace